Les aides à la scolarité

Chaque année, des aides à la scolarité sont accordées par l’A.E.F.E. aux enfants de nationalité française fréquentant le Lycée Français de Vienne. Il existe deux types d’aides à la scolarité : les bourses scolaires .

L’UPEL siège à la Commission locale des Bourses Scolaires. En tant que membre de la FAPEE, elle est en contact direct avec des représentants des parents d’élèves siégeant à la Commission Nationale des Bourses et au Conseil d’Administration de l’A.E.F.E.

Si vous n’êtes pas boursier et souhaitez des informations, nous sommes à votre disposition. Si vous êtes boursier, toute information concernant la situation de la famille et pouvant faciliter l’intervention de vos représentants de parents d’élèves à la Commission Locale des Bourses est importante, n’hésitez pas à contacter de l’UPEL Céline Douillard.

Elle traitera les informations avec la confidentialité nécessaire :
douillard.celine@yahoo.fr

Les bourses scolaires (tous niveaux)

Elles sont attribuées sous condition de ressources aux enfants de plus de trois ans, scolarisés au Lycée français de Vienne de la petite section de maternelle à la classe préparatoire. Les ressources des familles doivent être compatibles avec un barème d’attribution fixé annuellement. Celui-ci détermine le niveau de l’aide accordée et tient compte de la situation économique et sociale de l’Autriche. Il est important de prendre connaissance des informations utiles (instructions, brochure d’information, barème, calculs, quotité, etc.) qui sont disponibles sur le site Internet de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

Procédure d’attribution

La demande de bourse, qui doit être faite auprès du Consulat, n’est destinée qu’aux familles immatriculées auprès des autorités françaises et doit être renouvelée chaque année. Pour les personnes habitant déjà en Autriche, les premières demandes comme les renouvellements doivent être déposés au Consulat de Vienne dans les délais fixés par le poste diplomatique ou consulaire. Les formulaires sont disponibles au Consulat ou sur le site www.ambafrance-at.org.

Qui s’en occupe ?

Une Commission locale des Bourses Scolaires est réunie deux fois par an. Elle est composée de représentants de l’administration du Lycée, des organisations syndicales des personnels enseignants, des associations de parents d’élèves et des représentants à l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE) ainsi que de toute autre personne dont la présence pourrait être jugée utile.  Ses délibérations sont confidentielles.

Comment est-ce que cela fonctionne ?

La Commission émet une proposition de quotité motivée par les ressources de la famille au regard du barème d’attribution. Les dossiers sont ensuite transmis à l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (A.E.F.E.), qui décide d’accorder ou non la quotité demandée. La décision du ministère est transmise directement aux familles par le Consulat. Dans l’attente de cette décision, sauf accord contraire avec la direction du Lycée, les familles doivent régler les frais de scolarité dans leur intégralité.

Quelles sont les conditions ?

Il faut que l’enfant soit de nationalité française et immatriculé au Consulat Français. Les éléments de calcul sont :  – tous les revenus bruts de la famille  – les points de charge (impôts, charges sociales obligatoires, pension alimentaire due, handicapés à charge…) et les avantages (pension alimentaire reçue, logement gratuit, voiture de fonction, prise en charge des frais scolaires par l’employeur…)  – le revenu minimum de référence qui dépend de la composition de la famille  – le coefficient de 25% considéré comme la part maximale que peuvent représenter les frais de scolarité dans le revenu disponible – les frais de scolarité

A noter :

Les bourses scolaires attribuées aux enfants de nationalité française résidant avec leur famille à l’étranger ne sont pas un droit dans la mesure où elles sont octroyées chaque année dans la limite des crédits alloués au dispositif. Le niveau de l’aide accordée aux familles, à situation comparable, peut donc varier d’une année à l’autre.   Pour obtenir les informations les plus actuelles, adressez-vous au Service des Affaires Sociales du Consulat.

50 propositions pour limiter l’augmentation des frais de scolarité dans le réseau d’enseignement français à l’étranger

Enseignement français à l’étranger – Recommandations visant à limiter l’augmentation des frais de scolarité – Rapports publics – La Documentation française

L’allocation pour la maternelle

Cette mesure en cours de négociations sera mise en place à compter de la rentrée 2009-10. Elle concernera tous les élèves domiciliés à Vienne avec au moins l’un des parents (Hauptgemeldet), quelle que soit leur nationalité.

Procédure d’attribution

Chaque famille aura un contrat avec le Lycée Français de Vienne, qui autorisere ce dernier à communiquer les coordonnées à la MA 10 (Magistratsabteilung Wiener Kindergärten). Dans le cas précis, il s’agirait du contrat actualisé « Le Petit Grinzing », que chaque famille reçoit et signe en début d’année scolaire. L’allocation mensuelle sera versée directement au Lycée par la MA 10. Celui-ci déduira le montant de la facture trimestrielle.

Nous vous tiendrons au courant dès que nous aurons des informations confirmées !

Le site de la MA 10: www.wien.gv.at