La FAPÉE

Pour jouer un rôle efficace dans la définition de la politique de l’enseignement français à l’étranger, être représentées dans les divers organismes et les structures prévues par les textes et pour être régulièrement consultées, les organisations de parents d’élèves doivent adhérer à une fédération reconnue. Il en existe plusieurs, dont une seule a pour but de ne représenter que les associations de parents d’élèves des établissements français de l’étranger : la FAPÉE.

La FAPEE est une organisation totalement indépendante de toute référence politique, religieuse ou syndicale

Elle a été créée il y a trente ans à l’instigation des parents d’élèves de l’enseignement francais à l’étranger et de leurs représentants de tous bords, soucieux de pouvoir disposer d’une instance qui puisse incarner les problèmes spécifiques de l’enseignement hors de France sans risquer de voir son action mise en oeuvre pour des sujets de nature purement hexagonale.

Depuis sa création, l’UPEL est membre de la FAPÉE (Fédération des Associations de Parents d’élèves des Etablissements d’enseignement français à l’Etranger). Par cette démarche, l’UPEL veut s’intégrer dans un réseau d’échanges d’informations, d’idées et d’actualités qui concernent de nombreuses familles (réformes scolaires, bourses scolaires, orientation, enseignement des langues, séjours linguistiques, etc.).

FAPÉE Lettre

mai 2015

Qu’est-ce que la FAPÉE ?

  • Une fédération qui regroupe exclusivement des associations de parents d’élèves des établissements d’enseignement français à l’étranger.
  • Une fédération indépendante de tout groupement politique, syndical ou religieux.
  • Créée en 1980, elle est reconnue d’utilité publique depuis 1985.
  • Elle siège au conseil d’administration de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) et à la Commission Nationale des Bourses.
  • La FAPÉE œuvre pour le maintien et le développement à l’étranger d’un enseignement français de qualité.
  • Elle fédère les plus gros établissements du réseau

Que veut-elle ?

  • Respect de la continuité du service public d’éducation envers les enfants français établis à l’étranger
  • Application des programmes français permettant le retour en France ou l’accès à un autre établissement du réseau
  • Ouverture sur la culture du pays d’accueil
  • Maintien des engagements pris envers les enfants d’autres nationalités qui font confiance à notre système d’enseignement
  • Formation adaptée des enseignants et du personnel administratif
  • Défense de la notion de « réseau d’enseignement » qui signifie équité dans la répartition des moyens et solidarité entre les établissements
  • Réflexion sur les investissements immobiliers

Pour l’UPEL, ce partenariat est devenu un dialogue continu et fructueux. Les permanents de la FAPÉE sont à notre écoute pour nous informer sur les détails du code de l’enseignement, de la vie scolaire, ils nous donnent des conseils et enrichissent notre action par leurs compétences et leur savoir. Après une année de coopération, deux AG et de nombreux coups de téléphone, la FAPÉE est devenue un forum de rencontres et un partenaire fiable.